Guide
des métiers

Technicien(ne) communication multimédia

Préparer et réaliser des documents support de communication multimédia.
Mettre en forme écrite, graphique ou audiovisuelle les messages et publications.
Gérer les parcs de matériels.
Intervenir techniquement dans les différentes tâches de la réalisation ou de la production.
Niveau de qualification minimum
Niveau 5 (Bac + 2, BTS, DUT)
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Conception et réalisation de montages audiovisuels
  • Conception et réalisation de publications et de documents d'entreprise
  • Conception et réalisation de visuels (pictogrammes, cartes, graphiques, dessins, plans, BD, logo type,...)
  • Contrôle technique des outils/des matériels
  • Création du design des supports multimédia et / ou audiovisuels (site web, borne interactive, cédérom,...)
  • Définition de l'architecture technique et de l'organisation du site Web et des possibilités techniques
  • Établissement de devis pour des produits/prestations relatifs à son domaine d'intervention
  • Exploitation des domaines et adressages (référencement du site)
  • Marquage de lettres et logos sur différents supports (pour la signalétique)
  • Prises de vue
  • Retouches d'images
  • Sélection des images, photos et illustrations nécessaires à la conception du support
  • Tournage de séquences vidéo et d'enregistrements sonores, montage des images et du son
  • Veille et utilisation des outils du web
  • Actualiser les interfaces développées (site Internet)
  • Communiquer auprès d'interlocuteurs variés
  • Définir et réaliser une charte graphique
  • Imaginer une composition visuelle
  • Programmer dans différents environnements informatiques
  • Traiter, retoucher des images et/ou des vidéos
  • Utiliser les outils bureautique/Technologie d'Information et de Communication (TIC)
  • Anglais informatique
  • Arts graphiques et plastiques
  • Bureautique/Technologies information et communication
  • Communication
  • Conception graphique
  • Développement informatique/analyse et programmation
  • Droit d'auteur
  • Droit de l'image
  • Internet/intranet
  • Marchés, produits audiovisuels
  • Sécurité informatique, sécurité SI
  • Techniques audiovisuelles
  • Technologies de l'information et de la communication (NTIC)

Formation

BTS ou DUT informatique technicien multimédia
Licence professionnelle technicien multimédia
Master Multimédia

Statut et accès

Corps des techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers

Catégorie B
Grades
  • Technicien hospitalier (13 échelons)
  • Technicien supérieur hospitalier de 2ème classe (13 échelons)
  • Technicien supérieur hospitalier de 1ère classe (11 échelons)
Concours externe sur titres

Ouvert par l'autorité investie du pouvoir de nomination au niveau de chaque établissement ou commun à plusieurs établissements, comprenant une épreuve d'admissibilité sur titres et un entretien avec un jury.

 Conditions 
  • Etre titulaire d'un baccalauréat technologique ou d'un baccalauréat professionnel ou d'un diplôme au moins de niveau IV ou équivalent, sanctionnant une formation technico-professionnelle.

Quota : au moins 40 % du nombre total des places offertes aux deux concours (externe et interne).

Concours interne sur épreuves 

Ouvert par l'autorité investie du pouvoir de nomination au niveau de chaque établissement ou commun à plusieurs établissements, comprenant des épreuves se rapportant à l'une des spécialités accomplies par les techniciens hospitaliers.

Conditions
  • Etre agent titulaire des fonctions publiques hospitalière, d'Etat, ou territoriale ou être militaire ou être agent en fonction dans une organisation internationale.
  • Justifier d'au moins 4 ans de services publics.

Quota : au moins 40 % du nombre total des places offertes aux deux concours (externe et interne).

Au choix, par inscription sur une liste d’aptitude

Liste établie dans chaque établissement après avis de la commission administrative paritaire compétente.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

 Conditions
  • Etre membre des corps de la maîtrise ouvrière, des personnels ouvriers, des conducteurs ambulanciers et des dessinateurs. 
  • Compter au moins 9 ans de services publics.

Quota : 1/3 du nombre des titularisations et des nominations après détachement.

par examen professionnel et inscription sur une liste d’aptitude

Liste établie dans chaque établissement après avis de la commission administrative paritaire compétente.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

 Conditions
  • Etre membre des corps de la maîtrise ouvrière, des personnels ouvriers, des conducteurs ambulanciers et des dessinateurs. 
  • Compter au moins 7 ans de services publics.

Quota : 1/3 du nombre des titularisations et des nominations après détachement.

Examen professionnalise réservé sur épreuves (jusqu'au 13.03.2018)

Examen comportant une épreuve unique d’admissibilité et une épreuve orale d’admission fondée sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle des candidats.

Conditions
  • Remplir les conditions d'ancienneté fixées dans le décret n° 2013-121 du 6 février 2013.
Par détachement

Intégration dans le corps de détachement après 5 ans de services après avis de la commission administrative paritaire compétente.

Condition
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emploi classé dans la même catégorie et de niveau comparable.
AU GRADE DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR HOSPITALIER DE 1ÈRE CLASSE

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

CONDITIONS
  • Compter au moins 1 an d'ancienneté dans le 6è échelon du grade de technicien supérieur hospitalier de 2è classe et 5 ans de services effectifs dans un corps de catégorie B.

Au choix par voie d'examen professionnel

CONDITIONS
  • Compter au moins 2 ans d’ancienneté dans le 5ème échelon du grade de technicien supérieur hospitalier de 2è classe et 3 ans de services effectifs dans un corps de catégorie B.

Quota : 1/3 du nombre total des promotions

INGÉNIEUR HOSPITALIER

Au choix par inscription sur liste d'aptitude après sélection par examen professionnel

CONDITION
  • Compter au moins 8 ans de services effectifs dans les grades de technicien supérieur hospitalier de 2è classe ou de 1ère classe.

Exercice du métier

Spécificités
  • Infographiste
  • Photographe
  • Cinéaste
  • Technicien(ne) audiovisuel
  • Concepteur(trice) signalétique
Diplômes préconisés
  • BTS ou DUT informatique technicien multimédia
  • Licence professionnelle technicien multimédia
  • Master Multimédia
Relations professionnelles
  • Chargé(e) de communication