Guide
des métiers

Expert(e) technique (réseau, système, BDD,...)

Conduire et réaliser les études d'architecture technique du système d'information en garantissant la cohérence de l'ensemble des moyens informatiques (matériels, applicatifs, bases de données, réseaux, middleware, système d'exploitation) et de leur évolution.
 
(ex Architecte technique du système d'information)

Référentiel

  • Analyse, veille et prospection du marché des fournisseurs informatiques
  • Définition des règles de gestion de la documentation technique et mise en œuvre
  • Définition et conception technique : rédaction des spécifications techniques (standard) et des interfaces contribuant au cahier des charges et/ou à l'élaboration du CCTP
  • Identification, étude et validation des impacts (technologiques, organisationnels, fonctionnels et financiers) liés au projet
  • Initialisation, adaptation, réalisation du paramétrage, reprise de données et intégration du SI
  • Pilotage de l'exploitation des systèmes, réseaux et applications
  • Planification, préparation, installation et configuration des matériels (informatique, téléphonie, visio), systèmes, réseaux et applications
  • Rédaction, mise à disposition et mise à jour de la documentation
  • Suivi des évolutions technologiques du SI
  • Tests et analyses des performances des systèmes, réseaux et applications
  • Analyser et évaluer les prestations SI (réseaux, applications, BDD,...) de service internes et externes et enclencher les actions consécutives nécessaires
  • Analyser les besoins d'adaptation du SI, formuler et évaluer la configuration cible de la solution et son dimensionnement
  • Construire et utiliser des outils de pilotage (critères, indicateurs/tableau de bord)
  • Définir et communiquer aux fournisseurs les conditions d'intervention (plan de prévention de l'établissement et spécificités de la DSI)
  • Élaborer des scénarios de reprise de donnée, et procédures de secours en cas de défaillance de la solution et assurer la sauvegarde des BDD
  • Exploiter les données des outils informatiques ou applications métier/logiciels
  • Identifier, sélectionner, exploiter et capitaliser les informations dans le cadre de la veille professionnelle
  • Installer, configurer, paramétrer et tester un système et/ou un logiciel et/ou un composant et/ou un poste de travail
  • Mettre en œuvre les règles liées à la protection des données
  • Rédiger et garantir la diffusion de la documentation technique
  • Architecture SI métier et fonctionnelle (31043)
  • Communication (15034)
  • Documentation technique fournie par l'éditeur ou l'intégrateur et archivage (46376)
  • Droit des données informatiques (13253)
  • Informatique, SI et veille technologique (31054)
  • Marché des solutions informatiques (technologie, produit et offre) (31054)
  • Organisation, métiers et fonctionnement de l'établissement
  • Outils-Applications métier/logiciels nécessaires au fonctionnement métier et établissement
  • Réseaux et BDD (24231)
  • Sécurité informatique, sécurité SI (31043)

Formation

Diplôme supérieur dans le domaine informatique ou système d'information (Bac + 5), Ingénieur

Formation d'adaptation à l'emploi des ingénieurs hospitaliers

Certificateur

Ministère chargé de la santé

Valideur

Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation continue

Admissibilité

Formation statutaire préalable à la titularisation.

Durée

28 jours

Modules

1 -  Approche de l’hôpital et de son environnement

2 - Techniques hospitalières : gestion des risques et sûreté de fonctionnement

3 - Finances et outils de gestion

4 - Politiques et outils de l'achat public

5 - Techniques hospitalières : conduite et gestion de projets hospitaliers du domaine technique et médico-technique

6 - Gestion des ressources humaines

7 - L’ingénieur dans les enjeux de négociation interne de l’hôpital (unités d’enseignement basées sur des mises en situation et jeux de rôles).

Statut et accès

Corps des ingénieurs hospitaliers de la FPH et de l'AP-HP

Catégorie A
Grades
  • Ingénieur hospitalier (10 échelons)
  • Ingénieur hospitalier principal (9 échelons)
  • Ingénieur hospitalier en chef de classe normale (10 échelons)
  • Ingénieur hospitalier en chef de classe exceptionnelle (7 échelons)
  • Ingénieur général hospitalier, par détachement (3 échelons)

 

Concours sur titres

Organisé au niveau régional.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Condition
  • Etre titulaire d’un des titres ou diplômes figurant sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé de la santé ou d'un diplôme équivalent reconnu par le décret n°2007-196 du 13 février 2007.
Concours sur épreuves

Organisé au niveau régional.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Conditions
  • Etre fonctionnaire ou agent en fonction dans les établissements mentionnés à l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986, ainsi qu'à ceux de l'Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements public à caractère administratif.
  • Jusitifier d'au moins 3 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emploi ou emploi classé dans la catégorie B.
Inscription sur une liste d’aptitude

Après examen professionnel au niveau régional.

Conditions
  • Etre technicien hospitalier ou technicien supérieur hospitalier et justifier d'au moins 10 ans de services effectifs dans le corps.

OU

  • Etre technicien supérieur hospitalier de 1ère ou 2ème classe et justifier d'au moins 8 ans de services effectifs dans leur corps.

Quota : tiers des titularisations et détachements.

Détachement

Possibilité d'intégration dans le corps de détachement après 3 ans et avis de la commission administrative paritaire du corps d'accueil.

Condition
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emploi de catégorie A et de niveau comparable.
Au grade d'ingénieur hospitalier principal

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents

Condition
  • Justifier d'au moins 6 ans de services effectifs en tant qu'ingénieur hospitalier.
Au grade d'ingénieur hospitalier en chef de classe normale

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après une sélection par examen professionnel

Condition
  • Justifier d'au moins 12 ans de services effectifs en tant qu'ingénieur hospitalier.

Quota : 50% de l'effectif au plan local

Au grade d'ingénieur hospitalier en chef de classe exceptionnelle

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après une sélection par examen professionnel

Condition
  • Justifier d'au moins 1 an d'ancienneté dans le 4ème échelon et de 4 ans de services effectifs dans le grade.
Emploi d'ingénieur général hospitalier

Par voie de détachement pour une durée de 5 ans renouvelable

Conditions
  • Etre ingénieur hospitalier en chef de classe normale ou de classe exceptionnelle et avoir atteint un indice brut de rémunération au moins égal à celui du 7ème échelon de la classe normale.

Exercice du métier

Spécificités
  • Système exploitation
  • Réseau/Télécom
  • Architecture de service (messagerie, mobilité,...)
  • Base de données
  • Visio
Relations professionnelles
  • Architecte fonctionnel pour prendre en compte la qualité de service attendue sur les applications informatiques
  • Chef(fe) de projet pour information réciproque et l'application de procédures informatiques
  • Architecte sécurité informatique pour information et définition de la politique sécurité
  • Direction du système d'information (DSI) pour les directives à appliquer et échange sur les préconisations du système d'information
  • Direction pour l'information et le conseil sur l'évolution technique du S.I.
  • Fournisseurs pour consultation et réponse aux besoins d'équipements informatiques
Structures
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Collectivité territoriale
  • Entreprise
  • Entreprise publique/établissement public
  • Société de conseil
  • Société de Services en Ingénierie Informatique (SSII)

Mobilité