Guide
des métiers

Responsable hôtelier(ère)

Planifier, organiser et piloter l'ensemble des activités d'hôtellerie en animant une équipe de professionnels et en veillant à l'efficacité et à la qualité des prestations fournies.
Niveau de qualification minimum
Niveau 5 (Bac + 2, BTS, DUT)
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Conception et réalisation d'outils et/ou de méthodes spécifiques au domaine d'activité
  • Conseil aux pôles et aux projets d'établissement dans son domaine de compétences
  • Contrôle de l'application des règles, procédures, normes et standards relatifs à l'hygiène de l'environnement
  • Contrôle et suivi de prestations sous-traitées (linge, nettoyage, restauration,...)
  • Encadrement d'équipe(s), gestion et développement des personnels
  • Établissement et suivi de budget(s) relatif(s) à son domaine d'activité
  • Établissement et suivi de budget(s) relatif(s) à son domaine d'activité
  • Organisation et suivi opérationnel des activités/projets, coordination avec les interlocuteurs internes et externes
  • Organisation et suivi opérationnel des activités/projets, coordination avec les interlocuteurs internes et externes
  • Arbitrer et/ou décider entre différentes propositions, dans un environnement donné
  • Concevoir, piloter et évaluer un projet/un processus relevant de son domaine de compétence
  • Etablir, évaluer et optimiser un budget
  • Fixer des objectifs, mesurer les résultats et évaluer les performances collectives et/ou individuelles
  • Piloter, animer/communiquer, motiver une ou plusieurs équipes
  • Communication/relations interpersonnelles
  • Encadrement de personnel
  • Gestion administrative, économique et financière
  • Hôtellerie
  • Logistique générale

Formation

Bac +2/3 en hôtellerie ou expérience

Statut et accès

Corps des techniciens et techniciens supérieurs hospitaliers

Catégorie B
Grades
  • Technicien hospitalier (13 échelons)
  • Technicien supérieur hospitalier de 2ème classe (12 échelons)
  • Technicien supérieur hospitalier de 1ère classe (11 échelons)
Concours externe sur titres

Ouvert par l'autorité investie du pouvoir de nomination au niveau de chaque établissement ou commun à plusieurs établissements, comprenant une épreuve d'admissibilité sur titres et un entretien avec un jury

 Conditions 
  • Etre titulaire d'un baccalauréat technologique ou d'un baccalauréat professionnel ou d'un diplôme au moins de niveau 4 ou équivalent, sanctionnant une formation technico-professionnelle ou d’une qualification reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007, correspondant à l’une des spécialités accomplies par les techniciens hospitaliers

Quota : au moins 40 % du nombre total des places à pourvoir

Concours interne sur épreuves 

Ouvert par l'autorité investie du pouvoir de nomination au niveau de chaque établissement ou commun à plusieurs établissements, comprenant des épreuves se rapportant à l'une des spécialités accomplies par les techniciens hospitaliers

Conditions
  • Etre agent titulaire des fonctions publiques hospitalière, d'Etat, ou territoriale ou être militaire ou être agent en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale
  • Justifier d'au moins 4 ans de services publics ou de 4 ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement mentionnés à l’article L.325-5 du code général de la fonction publique

Quota : au moins 40 % du nombre total des places à pourvoir

inscription sur une liste d’aptitude

Etabli après sélection par examen professionnel ouvert par l’autorité investie du pouvoir de nomination

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS

 Conditions
  • Etre membre des corps de la maîtrise ouvrière, des personnels ouvriers ou des dessinateurs
  • Compter au moins 7 ans de services publics

Quota : 1/3 du nombre des titularisations et des nominations après détachement

inscription Au choix sur une liste d’aptitude

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS

 Conditions
  • Etre membre des corps de la maîtrise ouvrière, des personnels ouvriers ou des dessinateurs
  • Compter au moins 9 ans de services publics

Quota : 1/3 du nombre des titularisations et des nominations après détachement.

Par détachement ou intégration directe

Possibilité d'intégration à tout moment dans le corps de détachement

Intégration de droit pour les fonctionnaires admis à poursuivre leur détachement après une période de 5 ans

Condition
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emploi classé dans la même catégorie et de niveau comparable
AU GRADE DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR HOSPITALIER DE 1ÈRE CLASSE

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

CONDITIONS
  • Compter au moins 1 an d'ancienneté dans le 6è échelon du grade de technicien supérieur hospitalier de 2è classe et 5 ans de services effectifs dans un corps de catégorie B.

Au choix par voie d'examen professionnel

CONDITIONS
  • Compter au moins 2 ans d’ancienneté dans le 5ème échelon du grade de technicien supérieur hospitalier de 2è classe et 3 ans de services effectifs dans un corps de catégorie B.

Quota : 1/3 du nombre total des promotions

INGÉNIEUR HOSPITALIER

Au choix par inscription sur liste d'aptitude après sélection par examen professionnel

CONDITION
  • Compter au moins 8 ans de services effectifs dans les grades de technicien supérieur hospitalier de 2è classe ou de 1ère classe.

Exercice du métier

Spécificité
  • Suivi et contrôle de prestations sous-traitées
Relations professionnelles
  • Encadrement de proximité logistique
  • Directeurs
  • Cadres de santé
  • Cadres techniques
  • Soignants
  • Patients
  • Fournisseurs et prestataires de services

Mobilité