Guide
des métiers

Encadrant(e) gestion des ressources humaines

Planifier, coordonner et contrôler l'activité de son domaine en animant une équipe de gestionnaires et en veillant à l'efficacité et à la qualité des prestations fournies.

Référentiel

  • Accueil, orientation, conseil et information aux agents de l'établissement dans le domaine des ressources humaines (carrière, statut, rémunération, formation, recrutement, mobilité...)
  • Conception et réalisation d'outils et/ou de méthodes
  • Contrôle de l'application de la réglementation et des règles RH propres à l'établissement (carrière, formation, GPMC, paie, gestion du temps, absence, recrutement..)
  • Elaboration, mise en oeuvre et suivi dans son domaine de compétence du projet social de l'établissement
  • Encadrement de proximité d'équipe(s), gestion et développement des personnels
  • Établissement/actualisation, organisation et mise en oeuvre de processus, procédures, protocoles, consignes, spécifiques à son domaine d'activité
  • Ingénierie et gestion de projet (analyse, conception, mise en oeuvre, évaluation, ajustement...)
  • Organisation/coordination/supervision des contrôles relatifs aux activités du secteur, de l'unité
  • Préparation et animation de réunions et de divers groupes de travail ou de projets institutionnels
  • Réalisation d'études, de travaux de synthèse, relatifs à son domaine d'activité
  • Rédaction d'actes, de documents ou notes juridiques/réglementaires
  • Suivi budgétaire et analytique des dépenses de gestion des ressources humaines
  • Analyser des données, des tableaux de bord et justifier des résultats relatifs aux activités de son domaine
  • Argumenter et convaincre dans une relation de confiance des interlocuteurs si besoin négocier des accords
  • Concevoir, conduire, adapter le programme de développement professionnel d'une catégorie professionnelle ou d'une personne
  • Évaluer et choisir un candidat, un collaborateur
  • Gérer un budget ou une norme quantitative et optimiser la gestion financière propre à son domaine d'activité et rapporter à sa hiérarchie tout risque d'écart
  • Identifier, analyser, prioriser et synthétiser les informations relevant de son domaine d'activité
  • Planifier, organiser, répartir la charge de travail et allouer les ressources pour leur réalisation
  • Rédiger et mettre en forme des notes, documents et /ou rapports, relatifs à son domaine de compétence
  • Traduire les orientations, plans d'actions et moyens de réalisation en activités quotidiennes
  • Travailler en partenariat avec les responsables de l'encadrement des unités concernées
  • Communication/relations interpersonnelles
  • Conduite de projet
  • Droit de la fonction publique
  • Droit du travail
  • Gestion budgétaire et administrative
  • Gestion des ressources humaines
  • Logiciel dédié à la gestion RH
  • Management et encadrement d'équipes
  • Organisation et fonctionnement interne de l'établissement
  • Réglementation en hygiène, sécurité et conditions de travail
  • Statut des personnels médicaux
  • Statut des personnels non médicaux de la fonction publique hospitalière

Formation

Formation d'adaptation à l'emploi des adjoints des cadres hospitaliers (ACH)

Niveau de qualification

Sans niveau spécifique

Certificateur

Ministère charge de la santé

Valideur

Organisme de formation

Textes de références

Informations complémentaires

La FAE des membres du corps des adjoints des cadres hospitaliers doit être achevée à l'issue de l'année qui suit la nomination, le détachement ou l'intégration directe dans le corps. 

Modalités d'admission

Etre personnels nommés dans le corps des ACH par concours ou liste d’aptitude, agents détachés dans le corps ou ayant bénéficié d’une intégration directe dans le corps.

Durée : 27 j ou 189 h

Module 1 : le cadre d’exercice en établissement de santé ou établissement social ou médico-social relevant de la FPH (5 j ou 35 h)

Module 2 : techniques de management et de communication (12 j ou 84 h)

Module 3 : connaissances spécifiques nécessaires aux fonctions exercées (10 j ou 70 h dont 5 j ou 35 h de stage)

La formation peut être organisée en périodes discontinues pour permettre l'alternance entre formation et exercice professionnel.

Obtention du diplôme

Délivrance d'une attestation de suivi de la formation établie par le responsable de l'organisme dispensant la formation et mentionnant les modules suivis par l'agent au directeur de l'établissement d'affectation de l'agent.

Cette attestation sera conservée dans le dossier administratif de l'agent.

Statut et accès

Corps des adjoints des cadres hospitaliers

Catégorie B
Grades
  • Adjoint des cadres hospitaliers de classe normale (13 échelons)
  • Adjoint des cadres hospitaliers de classe supérieure (13 échelons)
  • Adjoint des cadres hospitaliers de classe exceptionnelle (11 échelons)
Concours externe sur titres

Branches "Gestion économique, finances et logistiques" et "Gestion administrative générale"

Ouvert par l'autorité investie du pouvoir de nomination au niveau de chaque établissement ou commun à plusieurs établissements, comprenant une épreuve d'admissibilité sur titres et un entretien avec un jury.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

 Conditions 
  • Etre titulaire d'un baccalauréat ou d'un titre ou diplôme au moins de niveau IV ou équivalent, sans conditions d'ancienneté.

Quota : au moins 40 % du nombre total des places offertes aux deux concours (externe et interne).

Concours interne sur épreuves 

Branches "Gestion économique, finances et logistiques" ou "Gestion administrative générale"

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Conditions
  • Etre agent titulaire ou contractuel des fonctions publiques hospitalière, d'Etat, ou territoriale ou être militaire ou agent en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale
  • Compter au moins 4 ans de services publics.

Quota : au moins 40 % du nombre total des places offertes aux deux concours (externe et interne).

Inscription sur liste d'aptitude

Liste établie après avis de la commission administrative paritaire du corps d'accueil.

Conditions
  • Etre adjoint administratif hospitalier ou permanencier auxiliaire de régulation médicale.
  • Compter au moins 9 ans de services publics.

 Quota : 1/3 des titularisations et des détachements.

Inscription sur liste d'aptitude après examen professionnel

Liste établie dans chaque établissement après sélection par voie d'examen professionnel et avis de la commission administrative paritaire du corps d'accueil.

Conditions 
  • Etre adjoint administratif hospitalier ou permanencier auxiliaire de régulation médicale.
  • Compter au moins 7 ans de services publics.

Quota : 1/3 des titularisations et des détachements

EXAMEN PROFESSIONNALISé RÉSERVÉ SUR ÉPREUVES (JUSQU'AU 13.03.2018)

Examen comportant une épreuve unique d’admissibilité et une épreuve orale d’admission fondée sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle des candidats.

CONDITIONS
  • Remplir les conditions d'ancienneté fixées dans le décret n° 2013-121 du 6 février 2013.
Détachement ou intégration directe

Possibilité d'intégration dans le corps de détachement après 1 an de fonctions et avis de la commission administrative paritaire compétente.

Condition
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emplois de catégorie B.
AU GRADE D’ADJOINT DES CADRES HOSPITALIERS DE CLASSE SUPERIEURE

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Conditions
  • Compter au moins 1 an d'ancienneté dans le 7ème échelon (6ème échelon à partir du 01.01.2017) du grade d'adjoint des cadres hospitaliers de classe normale
  • Justifier de 5 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emploi ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

OU

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après sélection par voie d'examen professionnel.

Conditions
  • Compter au moins 1 an d’ancienneté dans le 4ème échelon (avoir au moins atteint le 4ème échelon du grade à partir du 01.01.2017) du grade d'adjoint des cadres hospitaliers de classe normale.
  • Justifier de 3 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.
Au grade d’adjoint des cadres hospitaliers de classe exceptionnelle

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Conditions
  • Compter au moins 1 an d'ancienneté dans le 7ème échelon (au moins 1 an dans le 6ème échelon du 2ème grade à partir du 01.01.2017) du grade d'adjoint des cadres hospitaliers de classe supérieure.
  • Justifier de 5 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

OU

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après sélection par voie d'examen professionnel.

Conditions
  • Compter au moins 2 ans d’ancienneté dans le 6ème échelon (au moins 1 an dans le 5ème échelon du 2ème grade à partir du 01.01.2017) du grade d'adjoint des cadres hospitaliers de classe supérieure.
  • Justifier de 3 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emplois ou emploi de catégorie B ou de même niveau.

Exercice du métier

Spécificites
  • Encadrant(e) gestion paie
  • Encadrant(e) gestion carrières
  • Encadrant(e) gestion protection sociale
  • Encadrant(e) gestion affaires médicales
RELATIONS PROFESSIONNELLES
  • Agents de son propre service
  • Autres personnels de l'établissement pour expertise sur situations individuelles complexes
  • Direction RH
  • Autres directions de l'établissement (finances, contrôle de gestion, informatique, affaires médicales, soins...)
  • Partenaires externes en lien avec l'activité (trésorerie, pôle emploi, ARS, CNRACL, URSSAF, DGOS, OPCA...)
  • Instances de l'établissement CTE, CME, CHSCT, commissions administratives paritaires
STRUCTURES
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Association
  • Collectivité territoriale
  • Entreprise
  • Société de conseil
  • Société de services