Guide
des métiers

Directeur(e) des systèmes d'information (DSI)

Fiche métier en cours
 
Définir la stratégie du système d'information (SI), piloter les activités de conception, de mise en oeuvre et de maintenance du système d'information (qualité/sécurité, coûts et performances), et l'ensemble des moyens correspondants.
Evaluer la performance du SI, en animant une équipe de collaborateurs et en assurant la mise en cohérence continue du SI avec la stratégie de l'établissement.
(Définition provisoire)
 
(Ex Directeur(e) du système d'information)

Référentiel

  • Certification des SI (ex : norme ISO) de l'établissement
  • Contrôle de la cohérence globale des projets par rapport au schéma directeur des systèmes d'information (SDSI) avec les interlocuteurs internes et externes
  • Coordination des acteurs du projet avec les différentes parties prenantes
  • Définition des orientations stratégiques et de la politique SI de l'établissement, et des indicateurs associés, Animation des instances de gouvernance SI
  • Elaboration et mise en oeuvre du schéma directeur des systèmes d'information (SD-SI) à partir de la stratégie
  • Information sur le SI et ses évolutions, en cohérence avec le plan de conduite du changement défini
  • Mise en œuvre, suivi et contrôle des moyens et des activités du SDSI (humains, financiers, techniques,...) de l'établissement
  • Préparation et suivi budgétaire des exécutions et procédures marché
  • Suivi des évolutions réglementaires et technologiques du SI
  • Arbitrer et planifier une organisation, des structures de gouvernance du projet, en fonction de différents critères (missions, stratégie, moyens,...)
  • Construire et utiliser des outils de pilotage (critères, indicateurs / tableau de bord)
  • Décliner la stratégie SI en orientations, en plans d'actions et en moyens de réalisation (évolution des métiers, formation, communication,...)
  • Élaborer une stratégie de recherche et de veille d'informations en contexte professionnel
  • Evaluer et analyser les risques SI en se basant sur les résultats des outils de pilotage
  • Evaluer, développer, motiver et favoriser le développement des compétences professionnelles de ses collaborateurs
  • Identifier, analyser l'environnement SI en vue d'optimiser le Schéma Directeur des Systèmes d'Information (SDSI)
  • Négocier des prestations, des contrats, des accords avec des interlocuteurs internes/externes
  • Planifier, gérer, coordonner et adapter les moyens mis à disposition (ressources financières, humaines, techniques, documentations,...)
  • Applications métier/logiciels (établissement)
  • Architecture SI métier et fonctionnelle (31043)
  • Communication (15034)
  • Gestion des ressources humaines (33054)
  • Informatique et SI (y compris marché des solutions informatiques) (31054)
  • Management (32054)
  • Organisation et fonctionnement interne de l'établissement, conduite du changement (43426)
  • Outils et concepts de la qualité
  • Procédures d'habilitation en vigueur, Standards et normes applicables et protection des données
  • Stratégie SI (32025)

Formation

Formation d'adaptation à l'emploi des ingénieurs hospitaliers

Certificateur

Ministère chargé de la santé

Valideur

Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation continue

Admissibilité

Formation statutaire préalable à la titularisation.

Durée

28 jours

Modules

1 -  Approche de l’hôpital et de son environnement

2 - Techniques hospitalières : gestion des risques et sûreté de fonctionnement

3 - Finances et outils de gestion

4 - Politiques et outils de l'achat public

5 - Techniques hospitalières : conduite et gestion de projets hospitaliers du domaine technique et médico-technique

6 - Gestion des ressources humaines

7 - L’ingénieur dans les enjeux de négociation interne de l’hôpital (unités d’enseignement basées sur des mises en situation et jeux de rôles).

Statut et accès

Corps des ingénieurs hospitaliers de la FPH et de l'AP-HP

Catégorie A
Grades
  • Ingénieur hospitalier (10 échelons)
  • Ingénieur hospitalier principal (9 échelons)
  • Ingénieur hospitalier en chef de classe normale (10 échelons)
  • Ingénieur hospitalier en chef de classe exceptionnelle (7 échelons)
  • Ingénieur général hospitalier, par détachement (3 échelons)

 

Concours sur titres

Organisé au niveau régional.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Condition
  • Etre titulaire d’un des titres ou diplômes figurant sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé de la santé ou d'un diplôme équivalent reconnu par le décret n°2007-196 du 13 février 2007.
Concours sur épreuves

Organisé au niveau régional.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Conditions
  • Etre fonctionnaire ou agent en fonction dans les établissements mentionnés à l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986, ainsi qu'à ceux de l'Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements public à caractère administratif.
  • Jusitifier d'au moins 3 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emploi ou emploi classé dans la catégorie B.
Inscription sur une liste d’aptitude

Après examen professionnel au niveau régional.

Conditions
  • Etre technicien hospitalier ou technicien supérieur hospitalier et justifier d'au moins 10 ans de services effectifs dans le corps.

OU

  • Etre technicien supérieur hospitalier de 1ère ou 2ème classe et justifier d'au moins 8 ans de services effectifs dans leur corps.

Quota : tiers des titularisations et détachements.

Détachement

Possibilité d'intégration dans le corps de détachement après 3 ans et avis de la commission administrative paritaire du corps d'accueil.

Condition
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emploi de catégorie A et de niveau comparable.
Au grade d'ingénieur hospitalier principal

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Condition
  • Justifier d'au moins 6 ans de services effectifs en tant qu'ingénieur hospitalier.
Au grade d'ingénieur hospitalier en chef de classe normale

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après une sélection par examen professionnel.

Condition
  • Justifier d'au moins 12 ans de services effectifs en tant qu'ingénieur hospitalier.

Quota : 50% de l'effectif au plan local

Au grade d'ingénieur hospitalier en chef de classe exceptionnelle

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après une sélection par examen professionnel.

Condition
  • Justifier d'au moins 1 an d'ancienneté dans le 4ème échelon et de 4 ans de services effectifs dans le grade.
Emploi d'ingénieur général hospitalier

Par voie de détachement pour une durée de 5 ans renouvelable.

Conditions
  • Etre ingénieur hospitalier en chef de classe normale ou de classe exceptionnelle et avoir atteint un indice brut de rémunération au moins égal à celui du 7ème échelon de la classe normale.

Exercice du métier

Diplômes préconisés

  • Diplôme en informatique BAC + 5 (ingénieur, Master Pro)
  • Corps de direction de l'EHESP
Relations professionnelles
  • Tous les métiers DSI
  • Tous les directeurs
  • CME
Structures
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Collectivité territoriale
  • Entreprise
  • Entreprise publique/établissement public
  • Société de conseil
  • Société de Services en Ingénierie Informatique (SSII)
Conditions
  • Travail les fins de semaine, jours fériés
  • Possibilité d'astreintes
  • Responsable de service informatique (RSI)
  • Directeur(e) informatique
  • Directeur(e) des Systèmes d'Information et d'organisation (DSIO)

Mobilité