Guide
des métiers

Directeur(trice) des affaires générales

Elaborer et piloter les montages et les supports  juridiques et administratifs liés au fonctionnement et aux projets  de l'établissement.
Monter et piloter des partenariats externes.
(Définition provisoire)

Référentiel

  • Conception et rédaction de documents techniques, relatifs au domaine d'activité
  • Conseil aux décideurs concernant les choix, les projets, les activités du domaine d'activité
  • Coordination des interlocuteurs internes et externes sur le territoire de santé (établissements de santé, libéraux, réseaux, associations)
  • Définition et mise en oeuvre de la politique spécifique à son domaine d'activité
  • Élaboration, mise en place et exploitation de tableaux de bord spécifiques au domaine d'activité
  • Encadrement de proximité d'équipe(s), gestion et développement des personnels
  • Organisation de réunions, visites, conférences, événements, commissions spécialisées
  • Suivi des contrôles et des organismes agréés
  • Suivi des indicateurs institutionnels et nationaux
  • Veille réglementaire et professionnelle et diffusion aux professionnels
  • Arbitrer et/ou décider entre différentes propositions, dans un environnement donné
  • Argumenter et convaincre dans une relation de confiance des interlocuteurs si besoin négocier des accords
  • Concevoir, piloter et évaluer un projet/un processus, relevant de son domaine de compétence
  • Conduire et animer des réunions
  • Évaluer, développer et valoriser les compétences de ses collaborateurs
  • Organiser/animer des activités spécifiques à son domaine de compétence pour des patients, des personnels/des groupes
  • Organiser une unité, un service, en fonction de différents critères (missions, stratégie, moyens,...)
  • Piloter, animer/communiquer, motiver une ou plusieurs équipes
  • Planifier, organiser, répartir la charge de travail et allouer les ressources pour leur réalisation
  • Traduire la stratégie en orientations, en plans d'actions et en moyens de réalisation en activités quotidiennes
  • Communication/relations interpersonnelles (15034)
  • Conduite de projet
  • Droit administratif (13041)
  • Économie de la santé
  • Encadrement de personnel (32032)
  • Géographie et topographie du secteur sanitaire
  • Gestion administrative, économique et financière (32654)
  • Organisation et fonctionnement des structures sociales et médico-sociales
  • Organisation et fonctionnement interne de l'établissement
  • Réseaux sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • Stratégie et organisation/conduite du changement (32025)

Formation

Statut et accès

Corps des attachés d'administration hospitalière

Catégorie A
Grades
  • Attaché d'administration hospitalière (11 échelons)
  • Attaché d'administration hospitalière principal (10 échelons)
  • Attaché d'administration hospitalière hors classe (6 échelons + 1 échelon spécial)
Concours externe sur épreuves

Organisé au niveau national (arrêté publié au Journal Officiel)

Conditions
  • Etre titulaire d’une licence ou d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau 6 (licence), ou d’une qualification reconnue équivalente dans les conditions fixées par le décret n° 2007-196 du 13 février 2007

Quota : le nombre de places offertes au concours externe ne peut être inférieur à 33% ni supérieur à 62% du nombre total des places offertes à l'ensemble des 3 concours.

Après l'admission au concours, les stagiaires (statut = élèves attachés) suivent un cycle de formation d’une durée totale de 12 mois (enseignement théorique+stages pratiques) organisé par l’EHESP qui fait l'objet d'une évaluation par un jury.

Ceux dont le cycle est validé sont inscrits sur une liste d'aptitude établie par arrêté du ministre chargé de la santé.

Leur titularisation est effective quand ils nommés dans un établissement, par décision de son chef.

Concours interne sur épreuves

Organisé au niveau national (arrêté publié au Journal Officiel)

Conditions
  • Etre fonctionnaire ou agent non titulaire des fonctions publiques d’Etat, territoriale ou hospitalière, ou de leurs établissements publics à caractère administratif, ou être militaire ou magistrat, ou être en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale
  • Compter au moins 3 ans de services publics effectifs

Quota : le nombre de places offertes au concours interne ne peut être inférieur à 33% ni supérieur à 62% du nombre total des places offertes à l'ensemble des 3 concours.

Après l'admission au concours, les stagiaires (statut = élèves attachés) suivent un cycle de formation d’une durée totale de 12 mois (enseignement théorique+stages pratiques) organisé par l’EHESP qui fait l'objet d'une évaluation par un jury.

Ceux dont le cycle est validé sont inscrits sur une liste d'aptitude établie par arrêté du ministre chargé de la santé.

Leur titularisation est effective quand ils nommés dans un établissement, par décision de son chef.

Avant de se présenter au concours interne, les fonctionnaires et agents peuvent être admis à un cycle préparatoire de 6 mois organisé par l'EHESP.

3ème Concours sur épreuves

Organisé au niveau national (arrêté publié au Journal Officiel)

Conditions
  • Justifier d'au moins 5 ans d'exercice d'un ou plusieurs des mandats ou activités de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d'une association

Quota : le nombre de places offertes à ce concours ne peut être inférieur à 5% ni supérieur à 15% du nombre total des places offertes à l'ensemble des 3 concours.

Inscription sur une liste d’aptitude

Liste établie dans chaque établissement par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle

Conditions
  • Etre adjoint(e) des cadres hospitaliers ou assistant(e) médico-administratif(ive)
  • Compter plus de 5 ans de services publics effectifs accomplis dans l’un ou l’autre de ces corps en position d’activité ou de détachement (en qualité de titulaire ou stagiaire).

Quota : recrutement limité au 1/3 du nombre des titularisations et des détachements

Après l'admission au concours, les candidats sont nommés stagiaires pour une durée d'un an pendant laquelle ils suivent une formation d'adaptation à l'emploi (FAE) de 12 semaines (enseignement théorique+stages pratiques) organisée par l’EHESP.

Leur titularisation est validée par un jury de cette formation.

Détachement ou intégration directe

Possibilité d'intégration dans le corps de détachement à tout moment sur demande

Conditions
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emplois de catégorie A ou d’un niveau équivalent, apprécié au regard des conditions de recrutement ou de la nature des missions
  • Suivre une formation d’adaptation à l’emploi (FAE) organisée par l’EHESP au cours des deux premières années de détachement ou de l'intégration directe

Exercice du métier

Formation PRÉCONISÉe
  • Formation EHESP
Relations professionnelles
  • Directeur d'établissement (politique institutionnelle)
  • Directeurs-adjoints (délégations de gestion)
  • Président de la CME (projet d'établissement)
  • Chefs de pôle (délégations de gestion et projet d'établissement)
Structures
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Collectivité territoriale
  • Entreprise
  • Entreprise publique/établissement public
  • Secrétaire général(e)
  • Directeur(e) juridique
  • Directeur(e) de cabinet

Mobilité

Passerelles dans les autres fonctions publiques