Guide
des métiers

Responsable de service mortuaire

Organiser et coordonner l'activité et les moyens d'un service mortuaire en veillant à l'efficacité et la qualité des prestations dues au défunt et à sa famille.
Niveau de qualification minimum
Sans niveau spécifique
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Accueil, accompagnement et information des familles et des proches du patient décédé
  • Encadrement de proximité d'équipe(s), gestion et développement des personnels
  • Organisation, coordination et suivi des activités
  • Planification des activités et des moyens, contrôle et reporting
  • Présentation du patient décédé dans un environnement propice au recueillement
  • Recueil, saisie, mise à jour et/ou sauvegarde de données administratives et médicales
  • Veille spécifique à son domaine d'activité
  • Adapter son comportement, sa pratique professionnelle à des situations critiques/particulières, dans son domaine de compétence
  • Animer et encadrer une ou plusieurs équipes, développer les compétences de ses collaborateurs et les évaluer
  • Créer et développer une relation de confiance et d'aide avec l'entourage du patient décédé
  • Gérer ses émotions, son stress
  • Rédiger des informations relatives à son domaine d'intervention pour assurer un suivi et une traçabilité.
  • Transférer un savoir-faire, une pratique professionnelle
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire/en réseau
  • Utiliser une procédure, un langage, un protocole, une réglementation
  • Bio-nettoyage et hygiène des locaux (43403)
  • Communication et relation d'aide (44021)
  • Gestes et postures- manutention (43491)
  • Gestion du stress (15097)
  • Hygiène générale (43403)
  • Management (32054)
  • Méthodologie d'analyse de situation (14254)
  • Pratiques sociales et rituels funéraires (14477)
  • Soins funéraires (42057)
  • Techniques et protocoles de soins (43412)

Formation

Formation d'adaptation à l'emploi des AS et agents de service mortuaire chargés du service des personnes décédées

Valideur

Organisme de formation

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation continue

Admissibilité

Etre aide-soignant(e) ou agent de service mortuaire affecté dans un service des personnes décédées

Durée

8 jours

4 modules

Module 1 : mettre en œuvre des prestations spécifiques auprès des corps des personnes décédées (3 jours)
Module 2 : soutenir les familles et les proches (1 jour)
Module 3 : veiller à la qualité et à la sécurité des prestations (2 jours)
Module 4 : assurer l'hygiène des locaux et du matériel et veiller à la sérénité des espaces d'accueil (2jours)
La formation comprend des stages pratiques.

Obtention du diplôme

Attestation de suivi de l'ensemble de la formation

Statut et accès

Corps des cadres de santé paramédicaux

Catégorie A
Grades
  • Cadre de santé paramédical (11 échelons)
  • Cadre supérieur de santé paramédical (7 échelons)
Concours interne sur titres

Organisé au niveau d'un ou plusieurs établissements d'un même département.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Conditions
  • Etre fonctionnaire hospitalier appartenant aux corps des personnels infirmiers, de rééducation ou médico-techniques.
  • Etre titulaire du diplôme de cadre de santé.
  • Compter au moins 5 ans de services effectifs dans l’un ou plusieurs de ces corps.​

OU

  • Etre agent non titulaire de la fonction publique hospitalière.
  • Etre titulaire de l’un des diplômes d’accès aux corps des personnels infirmiers, de rééducation ou médico-techniques et du diplôme de cadre de santé.
  • Compter au moins 5 ans de service effectifs en qualité de personnel de la filière infirmière, de rééducation ou médico-technique.

Quota : au moins 90 % des postes offerts au concours

Concours externe sur titres

Organisé au niveau d'un ou plusieurs établissements d'un même département.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Conditions
  • Etre titulaire des diplômes ou titres requis pour le recrutement dans les corps des personnels infirmiers, de rééducation ou médico-techniques et du diplôme de cadre de santé (ou de certificats équivalents).
  • Compter au moins 5 ans d’exercice dans les corps des personnels infirmiers, de rééducation ou médico-techniques ou les corps équivalents du secteur privé.

Quota : 10 % des postes offerts au concours

Promotion professionnelle

Dispositif des études promotionnelles pour préparer le diplôme de cadre de santé.

Conditions
  • Réussite à l'entrée en Institut de Formation des Cadres de Santé (IFCS).
  • Accord de prise en charge par l’établissement employeur.
  • Contrat d'engagement de servir dans un établissement de la FPH d'une durée égale au triple de celle de la formation dans la limite de 5 ans à compter de l'obtention du diplôme.
Détachement

Possibilité d'intégration dans le corps de détachement à tout moment à la demande de l’intéressé.

Conditions
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emplois classé dans la même catégorie.
  • Justifier des diplômes et titres exigés pour l'accès au corps.
Ressortissants européens

Justifier d’un titre et/ou d’une expérience professionnelle permettant l’exercice de la profession sur autorisation de l’autorité compétente et sous réserve de mesure de compensation, si les qualifications professionnelles attestées font apparaître des différences substantielles. 

AU GRADE DE CADRE SUPÉRIEUR DE SANTÉ

Par voie de concours professionnel ouvert dans chaque établissement

CONDITION
  • Compter au moins 3 ans de services effectifs dans le grade d’infirmier(ère) cadre de santé ou d’infirmier(ère) surveillant(e).
AU GRADE DE DIRECTEUR DES SOINS DE 2ÈME CLASSE

Concours national interne sur épreuves

CONDITIONS
  • Etre cadre de santé.
  • Compter au moins 5 ans de services effectifs dans le grade.

Exercice du métier

Prérequis
Relations professionnelles
  • L'activité s'effectue généralement en équipe, souvent en contact avec l'entourage du patient décédé
  • Les services cliniques, les services de soins palliatifs et les maternités pour la prise en charge des patients décédés
  • Les équipes de coordination hospitalière pour les prélèvements
  • Les services sociaux pour instruire les dossiers sociaux des indigents
  • Les services d'état civil de l'hôpital et des mairies pour les formalités administratives
  • Les médecins anatomo-pathologistes et foeto-pathologistes pour les autopsies
  • Les tiers officiant cultuels pour les veillées et toilettes rituelles
  • Des stagiaires pour des actions de formation
  • Les opérateurs funéraires (maitre de cérémonie et porteurs) pour l'accueil du cercueil et les actes de thanatopraxie
  • Les fleuristes pour orner les cercueils et la chambre de présentation
  • Le service de police et le médecin légiste en cas d'obstacle médico-légal et/ou hors communes du lieu de décès et de crémation
Structures
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Entreprise de services funéraires
Conditions 
  • Travail dans des locaux à température peu élevée
  • Travail le week-end et les jours fériés
  • Beaucoup de déplacements à l'extérieur
  • Risques d'accidents d'exposition au sang et de lombalgies (port de charges lourdes)
  • Responsable de chambre mortuaire

Mobilité

Passerelles dans les autres fonctions publiques