Guide
des métiers

Ingénieur(e) en biologie médicale

Mettre en œuvre, optimiser l'organisation et la gestion de plateaux techniques en biologie médicale et développer et adapter de nouvelles méthodes ou technologies en biologie médicale.
Niveau de qualification minimum
Niveau 7 (Master)
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Établissement actualisation et mise en œuvre de procédures, protocoles, consignes, spécifiques à son domaine d'activité
  • Formation de personnes aux techniques et procédures de son domaine, et à leur application
  • Information et conseil auprès des personnels/utilisateurs/usagers, relatif au domaine d'activité
  • Mise en œuvre de travaux de développement dans son domaine
  • Publication d'informations en interne/externe
  • Recensement et analyse des besoins des utilisateurs, spécifiques à son domaine
  • Rédaction de documents techniques, relatifs à son domaine d'activité
  • Traitement de l'information biologique: extraction, regroupement, représentation
  • Utilisation des outils, logiciels, systèmes relevant de son domaine d'activité
  • Veille spécifique à son domaine d'activité
  • Vérification, mise en route, pilotage et surveillance des équipements, mise à l'arrêt
  • Adapter des procédures/protocoles/modes opératoires/consignes relatives à son domaine de compétence
  • Analyser des données, des tableaux de bord et justifier des résultats relatifs aux activités de son domaine
  • Analyser et évaluer les performances d'un système, d'un appareil, d'un outil spécifique à son domaine technique
  • Analyser, traduire et formuler un besoin utilisateur en études de faisabilité, en solutions, en programmes
  • Concevoir, formaliser et adapter des procédures/protocoles/modes opératoires/consignes relatives à son domaine de compétence
  • Concevoir, piloter et évaluer un projet/un processus relevant de son domaine de compétence
  • Évaluer la conformité d'un produit, d'un matériel, d'une prestation au regard des normes internes/externes
  • Identifier, analyser, prioriser et synthétiser les informations relevant de son domaine d'activité
  • S'exprimer, comprendre et rédiger dans une langue étrangère
  • Transférer un savoir-faire, une pratique professionnelle
  • Travailler en équipe/en réseau
  • Utiliser les logiciels métier
  • Anglais scientifique (15214)
  • Animation de groupe (32030)
  • Biologie (12046)
  • Bureautique (35066)
  • Conduite de projet (32035)
  • Gestion de données, relatives à son domaine (31042)
  • Logiciel dédié à la biologie (12046)
  • Méthodes de recherche clinique (43001)

Formation

Master 2 scientifique ou diplôme d'ingénieur

Niveau de qualification

Niveau 7 (Master)

Formation d'adaptation à l'emploi des ingénieurs hospitaliers

Certificateur

Ministère chargé de la santé

Valideur

Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation continue

Admissibilité

Formation statutaire préalable à la titularisation.

Durée

28 jours

Modules

1 -  Approche de l’hôpital et de son environnement

2 - Techniques hospitalières : gestion des risques et sûreté de fonctionnement

3 - Finances et outils de gestion

4 - Politiques et outils de l'achat public

5 - Techniques hospitalières : conduite et gestion de projets hospitaliers du domaine technique et médico-technique

6 - Gestion des ressources humaines

7 - L’ingénieur dans les enjeux de négociation interne de l’hôpital (unités d’enseignement basées sur des mises en situation et jeux de rôles).

Statut et accès

Corps des ingénieurs hospitaliers de la FPH et de l'AP-HP

Catégorie A
Grades
  • Ingénieur hospitalier (10 échelons)
  • Ingénieur hospitalier principal (9 échelons)
  • Ingénieur hospitalier en chef de classe normale (10 échelons)
  • Ingénieur hospitalier en chef de classe exceptionnelle (7 échelons)
  • Ingénieur général hospitalier, par détachement (3 échelons)

 

Concours sur titres

Organisé au niveau régional.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Condition
  • Etre titulaire d’un des titres ou diplômes figurant sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé de la santé ou d'un diplôme équivalent reconnu par le décret n°2007-196 du 13 février 2007.
Concours sur épreuves

Organisé au niveau régional.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Conditions
  • Etre fonctionnaire ou agent en fonction dans les établissements mentionnés à l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986, ainsi qu'à ceux de l'Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements public à caractère administratif.
  • Jusitifier d'au moins 3 ans de services effectifs dans un corps, cadre d'emploi ou emploi classé dans la catégorie B.
Inscription sur une liste d’aptitude

Après examen professionnel au niveau régional.

Conditions
  • Etre technicien hospitalier ou technicien supérieur hospitalier et justifier d'au moins 10 ans de services effectifs dans le corps.

OU

  • Etre technicien supérieur hospitalier de 1ère ou 2ème classe et justifier d'au moins 8 ans de services effectifs dans leur corps.

Quota : tiers des titularisations et détachements.

Détachement

Possibilité d'intégration dans le corps de détachement après 3 ans et avis de la commission administrative paritaire du corps d'accueil.

Condition
  • Etre fonctionnaire dans un corps ou cadre d’emploi de catégorie A et de niveau comparable.
Au grade d'ingénieur hospitalier principal

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Condition
  • Justifier d'au moins 6 ans de services effectifs en tant qu'ingénieur hospitalier.
Au grade d'ingénieur hospitalier en chef de classe normale

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après une sélection par examen professionnel.

Condition
  • Justifier d'au moins 12 ans de services effectifs en tant qu'ingénieur hospitalier.

Quota : 50% de l'effectif au plan local

Au grade d'ingénieur hospitalier en chef de classe exceptionnelle

Au choix par inscription au tableau d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire après une sélection par examen professionnel.

Condition
  • Justifier d'au moins 1 an d'ancienneté dans le 4ème échelon et de 4 ans de services effectifs dans le grade.
Emploi d'ingénieur général hospitalier

Par voie de détachement pour une durée de 5 ans renouvelable.

Conditions
  • Etre ingénieur hospitalier en chef de classe normale ou de classe exceptionnelle et avoir atteint un indice brut de rémunération au moins égal à celui du 7ème échelon de la classe normale.

Exercice du métier

Relations professionnelles
  • Biologistes pour la mise en place des techniques et outils ainsi que pour l'élaboration et le suivi des projets de recherche
  • Equipes médico-techniques du pôle pour l'encadrement technique et la formation
  • Fournisseurs pour les nouvelles techniques et le SAV (réactifs et équipements)
  • Responsable assurance qualité pour la mise en œuvre de la politique qualité
  • Services techniques de gestion des équipements pour la gestion des équipements
  • Cadres des laboratoires pour l'organisation des activités de laboratoire et l'évaluation des besoins logistiques et financiers
  • Centrales d'achat pour l'élaboration des cahiers des charges relatifs aux équipements, réactifs et consommables et pour la construction des grilles d'évaluation et les essais en laboratoire
Structures
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Etablissement/organisme de recherche
Conditions
  • Possibilité d'astreintes techniques les fins de semaine.
  • Ingénieur(e) en biologie