Guide
des métiers

Pédicure podologue

Elaborer un diagnostic, réaliser des actes sur les troubles cutanés, morphostatiques et dynamiques du pied et des affections unguéales du pied.
Prescrire, confectionner ou adapter des dispositifs médicaux podologiques externes du pied.
Prescrire et appliquer des topiques et des pansements.
Niveau de qualification minimum
Niveau 5 (Bac + 2, BTS, DUT)
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Conseil et éducation thérapeutiques, relatifs à son domaine d'activité
  • Etablissement du diagnostic dans le domaine de la pédicurie-podologie
  • Formation et information de nouveaux personnels et de stagiaires
  • Gestion des ressources humaines, administratives et comptables
  • Identification, recensement des besoins et des attentes des patients, spécifiques à son domaine
  • Information et conseil sur la santé et l'hygiène du pied, sur la prévention des troubles morphostatiques et des risques podologiques auprès de l'enfant, l'adulte, la personne âgée en individuel ou en groupe
  • Mise en place de démarches qualité / environnement et rédaction de documents requis pour l'activité de l'entreprise
  • Mise en œuvre d'actions de prévention et de dépistage
  • Organisation du déroulement de la séance de soins de pédicurie-podologie et planification des activités et des soins
  • Réalisation de soins de pédicurie-podologie des affections du pied, de soins cutanés et unguéaux (podologie instrumentale) et suivi des patients
  • Réalisation des orthèses dans le domaine de la pédicurie-podologie et suivi des patients
  • Recueil de données cliniques
  • Rédaction et mise à jour du dossier patient
  • Veille et recherche professionnelle
  • Analyser et évaluer une situation et élaborer un diagnostic dans le domaine de la pédicurie podologie
  • Communiquer et conduire une relation dans un contexte d'intervention
  • Concevoir et conduire un projet de soins, dans son domaine de compétence
  • Concevoir et conduire une démarche d'information, de conseil et d'éducation
  • Coopérer avec d'autres professionnels
  • Définir et mettre en oeuvre les soins et activités thérapeutiques adaptés au patient, relatifs à son domaine de compétence
  • Élaborer et conduire une démarche d'intervention en santé publique : prévention, dépistage et éducation thérapeutique
  • Évaluer les pratiques professionnelles de soins dans son domaine de compétence
  • Former et informer des professionnels et des personnes en formation
  • Gérer une structure et ses ressources
  • Rechercher, traiter et produire des données professionnelles et scientifiques
  • Communication et relation d'aide (44021)
  • Éducation santé (43432)
  • Éthique et déontologie professionnelles (14220)
  • Médicales générales et/ ou scientifiques (43054)
  • Méthodes de recherche en soins (43001)
  • Pédicurie/podologie (43493)
  • Pharmacologie (11541)
  • Psychologie des âges de la vie (14405)
  • Qualité (31354)
  • Santé publique (13038)
  • Technologies de l'information et de la communication (NTIC)

Formation

Diplôme d'Etat de pédicure podologue (43493)

Niveau de qualification

Niveau 5 (Bac + 2, BTS, DUT)

Certificateur

Ministère des affaires sociales et de la santé

Valideur

Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS)

Voie d'accès au diplôme

Formation initiale (LMD) et continue

Admissibilité

Etre âgé d’au moins 17 ans au 31 décembre de l’année des épreuves d’admission.     
Etre titulaire du baccalauréat (de préférence S) ou justifier d’une expérience professionnelle de 5 ans ayant donné lieu à cotisation à la sécurité sociale.

Modalités d'admission

Une épreuve écrite de biologie (2 h) notée sur 40, portant sur le programme de biologie de première et terminale scientifiques (Questions de cours, exercices, QCM, QROC, synthèses de documents).
Une épreuve complémentaire qui peut être organisée par les écoles. Elle consiste en un entretien, noté sur 10.

Jury

Le jury d’attribution du diplôme d’État, nommé par arrêté du préfet de région, sur proposition du directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, comprend :

  • Le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale ou son représentant, président ;
  • Le directeur général de l’agence régionale de santé ou son représentant ;
  • Un directeur d’institut de formation en pédicurie-podologie s’il est titulaire du diplôme d’État de pédicure-podologue ou, le cas échéant, un responsable de la formation en pédicurie-podologie dans l’institut titulaire d’un diplôme d’État de pédicure-podologue ;
  • Deux enseignants d’instituts de formation en pédicurie-podologie ;
  • Deux pédicures-podologues en exercice depuis au moins trois ans ; l’un d’entre eux au moins titulaire d’un diplôme de cadre de santé ou en possession d’un diplôme universitaire de niveau 2 ;
  • Deux médecins de spécialité différente ;
  • Un enseignant-chercheur participant à la formation ;
  • Le cas échéant, un professionnel titulaire du diplôme d’État de pédicurie-podologie soit directeur de soins, cadre de santé ou en possession d’un diplôme universitaire de niveau 2.  

VAE (Validation des Acquis de l'Experience)

Pas de VAE

DUREE : (à compter de la rentrée 2012)

3 ans, soit 6 semestres de 20 semaines chacun.
Les enseignements comprennent une formation théorique et pratique de 2.028 heures (985 de cours magistraux, 1.043 de travaux dirigés) et une formation clinique (stages) de 1.170 heures. Le travail personnel complémentaire est estimé à 2.202 heures

Le référentiel de formation du diplôme d’État de pédicure-podologue est constitué de 6 domaines de formation composés de 59 unités d’enseignement (UE)
1 : sciences physiques, médicales et biologiques.
2 : sciences humaines, sociales, droit et gestion.
3 : sciences et fondements de la pédicurie-podologie.
4 : pratiques cliniques et thérapeutiques en pédicurie-podologie.
5 : méthodes et outils de travail.
6 : intégration des savoirs et développement professionnel du pédicure-podologue. 

Allègements / dispenses

Possibilité de dispense des épreuves d’admission et de la validation d’une partie des unités d’enseignement de la 1ère et de la 2ème année pour :

- les titulaires d’un des diplômes mentionnés aux titres Ier à VII du livre III de la quatrième partie du code de la santé publique, du diplôme d’État de sage-femme, d’une licence ainsi que les personnes ayant accompli et validé les quatre premiers semestres des études en vue diplôme de formation générale en sciences médicales sur avis du conseil pédagogique de l'institut de formation et comparaison entre la formation qu’ils ont suivie et les unités d’enseignement composant le programme du diplôme d’État de pédicure podologue.

Obtention du diplôme

Les enseignements semestriels donnent lieu à deux sessions d’examen. La 2ème session concerne les rattrapages des deux semestres précédents.
- Le passage de 1ère en 2è année s’effectue par la validation des semestres 1 et 2 ou par la validation d’un semestre complet, ou encore par la validation des unités d’enseignement équivalant à 48 crédits sur 60, répartis sur les deux semestres de formation.
- Le passage de 2è année en 3è année s’effectue par la validation des semestres 1, 2,3 et 4 ou par la validation des semestres 1 et 2 et d’un des deux semestres 3 et 4, ou encore par la validation des deux premiers semestres et la validation des unités d’enseignement et des stages représentant 48 à 60 crédits répartis sur les semestres 3 et 4.
Les étudiants ayant validé les cinq premiers semestres de formation et ayant effectué la totalité des épreuves et des stages prévus pour la validation du semestre 6 sont autorisés à se présenter devant le jury régional d’attribution du diplôme d’État de pédicure-podologue.
 
Le jury d’attribution du diplôme d’État se prononce au vu de l’ensemble du dossier de l’étudiant.
Le dossier comporte :
- La validation de l’ensemble des unités d’enseignement dont les unités d’intégration ;
- La validation de l’acquisition de l’ensemble des compétences en situation ;
- La validation des actes, activités ou techniques réalisés en situation réelle ou simulée.
Les candidats ayant acquis l’ensemble des connaissances et des compétences sont déclarés reçus au diplôme d’État de pédicure-podologue et obtiennent les 180 crédits ECTS.

Statut et accès

Corps des pédicures-podologues

Catégorie A (a compter du 1er septembre 2017)
Grades
  • Pédicure-podologue de classe normale (10 échelons)
  • Pédicure-podologue de classe supérieure (10 échelons)
Concours sur titres

Organisé au niveau de l’établissement.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Condition
  • Etre titulaire du diplôme d’Etat de pédicure-podologue ou d’une autorisation d’exercer la profession de pédicure-podologue.
Promotion professionnelle

Dispositif des études promotionnelles pour préparer le diplôme d’Etat de pédicure-podologue.

  Conditions
  • Réussite à l'entrée en institut de formation en pédicurie-podologie.
  • Accord de prise en charge par l'établissement employeur.
  • Contrat d'engagement de servir dans un établissement de la FPH d'une durée égale au triple de celle de la formation dans la limite de 5 ans à compter de l'obtention du diplôme.
Détachement et intégration directe

Possibilité d'intégration après détachement sur avis de la commission administrative paritaire compétente.

Conditions
  • Appartenir à un corps ou cadre d'emploi de catégorie B.
  • Justifier du titre requis pour l’accès à ce corps.
Ressortissants européens
Conditions

Justifier d’un titre et/ou d’une expérience professionnelle permettant l’exercice de la profession sur autorisation de l’autorité compétente et sous réserve de mesure de compensation, si les qualifications professionnelles attestées font apparaître des différences substantielles.

Au grade de pédicure-podologue de classe supérieure

Au choix par inscription au tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Conditions
  • Etre parvenu au 5ème échelon du grade de pédicure-podologue de classe normale.
  • Compter au moins 10 ans de services effectifs dans un ou plusieurs des corps des personnels de rééducation.
Cadre de santé

Concours interne sur titres

Conditions
  • Compter au moins 5 ans de services effectifs dans un ou plusieurs corps des personnels infirmiers, de rééducation ou médico-techniques.
  • Etre titulaire du diplôme de cadre de santé (ou de certificats équivalents).

Exercice du métier

Prérequis
  • Etre titulaire du diplôme d'Etat de pédicure-podologue.
  • Etre inscrit au tableau de l’ordre des pédicures-podologues.
Relations professionnelles
  • Médecins pour la mise en oeuvre de la prise en charge du patient.
  • Infirmières pour l'harmonisation et le suivi de la prise en charge.
  • Kinésithérapeutes et aides-soignants pour le dépistage des troubles nécessitant une prise en charge en soins de pédicurie-podologie.
  • Services sociaux pour l'orientation des patients.
Structures 
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Cabinet médical
Conditions
  • Pratique sur ordonnance et sous contrôle médical.
  • Possibilité d'adapter, dans le cadre d'un renouvellement, les prescriptions médicales initiales d'orthèses plantaires datant de moins de trois ans, dans des conditions fixées par décret et sauf opposition du médecin.
  • Au domicile de particulier.
  • Travail en indépendant.