Guide
des métiers

Diététicien(ne)

Elaborer un diagnostic diététique et les modalités de la mise en oeuvre des soins diététiques, de l'éducation et de la prévention diététiques, intégrés dans un programme de soin global.
Adapter l'alimentation et conseiller une personne ou un groupe afin d'améliorer ou préserver la santé.
Niveau d'étude minimum
Niveau III (Bac + 2)
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Accueil, encadrement et accompagnement pédagogique de personnes (agents, étudiants, stagiaires, etc.)
  • Conseil et éducation thérapeutiques, relatifs à son domaine d'activité
  • Élaboration du plan alimentaire en vue de la réalisation du cahier des charges de la restauration
  • Établissement des menus
  • Formation et information de nouveaux personnels et de stagiaires
  • Gestion des ressources humaines, administratives et comptables
  • Identification, recensement des besoins et des attentes des patients, spécifiques à son domaine
  • Information et conseil auprès des personnels / utilisateurs / usagers, relatif au domaine d'activité
  • Lancement, suivi et contrôle des orientations nutritionnelles définies par le comité de liaison alimentation nutrition
  • Mise en œuvre du soin diététique en lien avec la personne, son entourage et les professionnels concernés
  • Recherche appliquée à l'alimentation et la nutrition humaine
  • Rédiger un plan de soin diététique en lien avec la personne, son entourage et les professionnels concernés
  • Veille et recherche professionnelle
  • Communiquer et conduire une relation dans un contexte d'intervention
  • Concevoir et mettre en œuvre un plan de soin diététique
  • Conseiller le patient et son entourage dans le cadre du projet personnalisé du patient
  • Coopérer avec d'autres professionnels
  • Élaborer des menus, composer des repas
  • Élaborer et conduire une démarche d'intervention en santé publique : prévention, dépistage et éducation thérapeutique
  • Élaborer et formaliser un diagnostic santé de la personne, relatif à son domaine de compétence
  • Évaluer la qualité de l'alimentation et de ses apports nutritionnels
  • Évaluer les pratiques professionnelles de soins dans son domaine de compétence
  • Former et informer des professionnels et des personnes en formation
  • Gérer une structure et ses ressources
  • Mettre en œuvre une démarche qualité dans différents contextes professionnels
  • Rechercher, traiter et produire des données professionnelles et scientifiques
  • Communication et relation d'aide (44021)
  • Comportement alimentaire (43440)
  • Diététique (43440)
  • Éducation pour la santé (43432)
  • Éthique et déontologie professionnelles (14220)
  • Médicales générales et/ ou scientifiques (43054)
  • Méthodes de recherche en soins (43001)
  • Psychologie générale (14454)
  • Qualité (31354)
  • Santé publique (13038)

Formations / VAE

DUT Génie biologique Option diététique (12046+43440)

Niveau d'étude

Niveau IV (Bac)

Certificateur

Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

Validateur

Universités

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation initiale et continue

En contrat d'apprentissage

Admissibilité

Etre titulaire d'un Bac, plus particulièrement S, STL mais également ST2S.

Modalités d'admission

Sur dossier, entretien, voire tests
En année spéciale (formation en un an), il faut avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans et passer devant un jury d'admission.

Jury

Enseignants et professionnels

Durée

2 ans

Unités d'enseignement

1ère année (tronc commun)

Bases scientifiques et technologiques (mathématiques appliquées et statistiques, physique générale, physique appliquée, outils informatiques)
Sciences chimiques et biochimiques (chimie générale, chimie organique et analytique)
Sciences de la vie (biologie et physiologie)
Formation générale et projet professionnel (projets tutorés, langue étrangère, expression et communication, projet personnel et professionnel)
Stage : 2 semaines minimum                         

2ème année (option diététique)

Sciences de l'alimentation (physiologie, biochimie, alimentation du bien portant, sciences et technologies des aliments, technologies culinaires)
Enseignements spécialisés (pathologies adultes et enfants, régimes thérapeutiques, sécurité sanitaire des aliments)
Gestion-Qualité-Communication (gestion de la qualité et hygiène,
structure sanitaire de prévention, informatique, organisation et gestion des services de restauration collective, expression-communication, langues étrangères, module complémentaire :
communication-relation au patient, module complémentaire : P.P.P. : Approfondissement des objectifs professionnels)
Projets tutorés
Stage : 15 semaines
Le mémoire porte sur l'ensemble des stages.

Obtention du diplôme

Avoir capitalisé 120 crédits européens, à raison de 30 crédits européens par semestre validé (contrôle continu). Avoir obtenu une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 ainsi qu'une moyenne égale ou supérieure à 8/20 pour chaque unité d'enseignement

BTS de diététique (43440)

Niveau d'étude

Niveau III (Bac + 2)

Certificateur

Ministère de l'Education Nationale

Validateur

Dispositif académique de validation des acquis (DAVA)

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation initiale et continue

En contrat d'apprentissage

En contrat de professionnalisation

Admissibilité

Etre titulaire d'un baccalauréat S, SMS, STL BGB.

Modalités d'admission

Sur dossier et entretien.

Jury

Présidé par un enseignant-chercheur ou un inspecteur pédagogique régional de la spécialité, il est composé à parts égales d'enseignants et de membres de la profession intéressée par le diplôme. 

Durée

2 ans

Unités d'enseignement

U1 Biochimie-physiologie
U2 Connaissance des aliments
U3 Bases physiopathologiques de la diététique
U4 Economie et gestion
U5 Présentation et soutenance de mémoire
U61 Etude de cas
U62 Mise en oeuvre de techniques culinaires
Unité facultative : langue vivante

Stages

1ère année : 6 semaines (restauration collective)
2ème année : 14 semaines (10 en diététique thérapeutique et 4 selon option choisie)

Obtention du diplôme

Avoir obtenu une moyenne supérieure à 10 aux 6 épreuves obligatoires. Epreuves ponctuelles ou évaluation en cours de formation (formation continue).

Statut et accès

Corps des diététiciens

Catégorie B
Grades
  • Diététicien de classe normale (8 échelons)
  • Diététicien de classe supérieure (8 échelons)
Concours sur titres

Organisé au niveau de l'établissement.

Avis affiché dans les locaux de l'établissement, de l'ARS et de la préfecture de département, et publié sur le site Internet des ARS.

Condition
  • Etre titulaire du brevet de technicien supérieur de diététicien ou d'une autorisation d'exercer la profession de diététicien.
Détachement et intégration directe

Possibilité d'intégration après détachement sur avis de la commission administrative paritaire compétente.

Conditions
  • Appartenir à un corps ou cadre d'emploi de catégorie B.
  • Justifier du titre requis pour l’accès à ce corps.
Ressortissants européens

Justifier d’un titre et/ou d’une expérience professionnelle permettant l’exercice de la profession sur autorisation de l’autorité compétente et sous réserve de mesure de compensation, si les qualifications professionnelles attestées font apparaître des différences substantielles.

Exercice du métier

  • Inscription obligatoire au fichier ADELI.
Relations professionnelles
  • Médecins pour la démarche nutritionnelle et les prescriptions de régimes.
  • Personnels paramédicaux des services de soin pour la démarche nutritionnelle.
  • Personnels de restauration pour la commission menu, l’élaboration et la mise en application du cahier des charges et l’élaboration des menus.
  • Laboratoires et fournisseurs de produts alimentaires/diététiques pour l’information sur les produits diététiques de nutrition orale et entérale, de leur utilisation et du matériel utilisé.
  • Services économiques et Pharmacie, pour l’optimisation des coûts/qualité.
  • Services économiques pour les commandes de produits diététiques, personnel de magasin.
  • Cadres de santé pour l’organisation du travail et le suivi des patients, directeurs des services économiques.
Structures
  • Etablissement de soins (hôpital, clinique)
  • Cabinet
  • Collectivité, entreprise de restauration
  • Diététicien(ne)-nutritionniste

Mobilité

Au grade de diététicien de classe supérieure

Au choix, par inscription à un tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle des agents.

Conditions
  • Etre parvenu au 5ème échelon du grade de diététicien de classe normale.
  • Compter au moins 10 ans de services effectifs dans un ou plusieurs des corps des personnels de rééducation.
Cadre de santé

Concours interne sur titres

Conditions
  • Compter au moins 5 ans de services effectifs dans un ou plusieurs corps des personnels infirmiers, de rééducation ou médico-techniques.
  • Etre titulaire du diplôme de cadre de santé ou d'un certificat équivalent.