Guide
des métiers

Auxiliaire de puériculture

Réaliser, sous la responsabilité de l’infirmier, du puériculteur, de la sage-femme et en collaboration avec eux, des soins de prévention, de maintien, d'éducation à la santé et développer des liens relationnels pour préserver, restaurer ou promouvoir la continuité de la vie, le bien-être et l'autonomie de l'enfant.
 
Niveau d'étude minimum
Niveau V (CAP, BEP)
Code métier
Télécharger la fiche métier

Référentiel

  • Surveillance de l’état de santé des personnes (patients, enfants, etc.), dans son domaine d'intervention
  • Réalisation de soins spécifiques à son domaine d’intervention
  • Assistance technique pour la réalisation des soins, spécifique au domaine d’activité
  • Accueil, encadrement et accompagnement pédagogique de personnes (agents, d'étudiants, stagiaires…)
  • Accueil des personnes (patients, usagers, familles, etc.)
  • Entretien, nettoyage et rangement des matériels spécifiques à son domaine d’activité
  • Identification, recensement des besoins et des attentes des patients, spécifiques à son domaine
  • Gestion des stocks de produits, de matériels, dans son domaine (saisie, suivi, contrôle, relance, commandes)
  • Rédaction et mise à jour du dossier patient, dans son domaine d’activité
  • Organisation, animation et suivi d’activités spécifiques au domaine d’activité
  • Accompagner une personne dans la réalisation de ses activités quotidiennes
  • Accueillir et orienter des personnes, des groupes, des publics
  • Analyser/évaluer la situation clinique d’une personne, d’un groupe de personnes, relative à son domaine de compétence
  • Éduquer, conseiller le patient et son entourage dans le cadre du projet de soins
  • Évaluer une prestation, un projet, une solution, relatifs à son domaine de compétence
  • Identifier/analyser des situations d’urgence spécifiques a son domaine de compétence et définir les actions
  • Identifier, analyser, évaluer et prévenir les risques relevant de son domaine, définir les actions correctives/préventives
  • Identifier, évaluer, choisir des matériels, des outils adaptés à la réalisation des activités de son domaine
  • Puériculture (43439)
  • Communication et relation d'aide (44021)
  • Nutrition infantile (42773)
  • Bio-nettoyage et hygiène des locaux (43403)
  • Addictologie (44012)
  • Psychologie de l'enfant et de l'adolescent (14420)
  • Droit des enfants et de la protection de la petite enfance (44032)
  • Premiers secours (42826)

Formations / VAE

Diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP)

Niveau d'étude

Niveau V (CAP, BEP)

Certificateur

Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Validateur

Direction Régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS)

Textes de références

Voie d'accès au diplôme

Formation initiale

En contrat d'apprentissage

En contrat de professionnalisation

Admissibilité

Aucune condition de diplôme requise.
Etre âgé de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation.

Epreuves écrites

1. Epreuve de culture générale en 2 parties :
Analyse et compréhension d'un texte en lien avec le domaine sanitaire et social (12 points).
Série de 10 questions à réponse courte portant sur les notions de biologie humaine, les opérations numériques de base et les exercices mathématiques de conversion (8 points).
2. Test destiné à évaluer les aptitudes à l'attention, le raisonnement logique et l'organisation du candidat (20 points).
Les candidats ayant obtenu une note au moins égale à 10/20 à chaque épreuve écrite sont déclarés admissibles.

Dispenses de l'épreuve écrite de culture générale

Pour les candidats titulaires :          

  • d'un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au RNCP
  • d'un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • et les étudiants ayant suivi une première année d'étude conduisant au diplôme d'Etat d'infirmier et n'ayant pas été admis en deuxième année.Ces candidats doivent, pour être admissibles, obtenir une note égale ou supérieure à 10/20 au test.

     

Modalités d'admission

Epreuve orale

Présentation d'un exposé à partir d'un thème du domaine sanitaire et social (15 points) et un entretien de motivation (5 points).
Une note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

Dispense des épreuves de sélection

Les personnes titulaires du diplôme d'état d'aide-soignant (DEAS) ou du diplôme d'état d'auxiliaire de vie sociale (DEAVS).

Jury

Présidé par le représentant de l’Etat dans la région ou son représentant, il est composé de représentants des écoles, des professionnels et des employeurs : -le directeur général de l'Agence régionale de santé ou son représentant ;
-un directeur d'un institut de formation d'auxiliaires de puériculture ou d'un institut de formation de puéricultrices ;
-un formateur permanent d'un institut de formation d'auxiliaires de puériculture ou d'un institut de formation de puéricultrices ;
-un infirmier cadre de santé ou une puéricultrice en exercice ;
-une auxiliaire de puériculture en exercice ;
-un représentant d'un établissement sanitaire, social ou médico-social employant des auxiliaires de puériculture ou son représentant, membre de l'équipe de direction.

VAE (Validation des Acquis de l'Experience)

Conditions 
  • Justifier d'une expérience minimum de 3 ans soit 4200 h sur les 12 dernières années (les périodes de formation et de stages ne sont pas prises en compte), en relation directe avec le diplôme visé.
  • Conditions requises pour le DEAP par la VAE : justifier des compétences professionnelles acquises dans l'exercice d'une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu de ce diplôme.
Etapes 
  • Livret 1 : Recevabilité : ce livret est un récapitulatif des activités exercées en rapport avec le diplôme. (Lien avec le référentiel)
  • Livret 2 : Ce livret permet la présentation des acquis de l'expérience, support à la validation. Un accompagnement à sa rédaction est possible (module accompagnement 24h VAE + module facultatif de 70h).
     
Validation

Elle se fait dans le cadre d'un entretien avec un le jury (composé de formateurs et de représentants du secteur professionnel) et sur la base du livret 2. La validation peut être totale (ensemble des modules) ou partielle. En cas de validation partielle, le candidat a 5 ans pour acquérir les connaissances et compétences qui feront l'objet d'une évaluation complémentaire par le jury pour acquérir le diplôme.

Portail VAE ASP - DEAP

La formation est assurée par un institut de formation d’auxiliaires de puériculture.

Durée : 1435 h
Enseignement théoriques : 17 semaines, 595 h
Stages : 24 semaines, 840 h

8 modules ou unités de formation 

  • Module 1 : Accompagnement d’un enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne (5 semaines, 175 h)
  • Module 2 : Etat clinique d’une personne à tout âge de la vie (2 semaines, 70 h)
  • Module 3 : Les soins à l’enfant (4 semaines, 140 h)
  • Module 4 : Ergonomie (1 semaine, 35 h)
  • Module 5 : Relation, communication (2 semaines, 70 h)
  • Module 6 : Hygiène des locaux (1 semaine, 35 h)
  • Module 7 : Transmission des informations (1 semaine, 35 h)
  • Module 8 : Organisation du travail (1 semaine, 35 h)

Stages

6 stages dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales (maternité, établissements de soin accueillant des enfants malades, structure d'accueil d'enfants de moins de 6 ans et d'accueil d'enfants en situation de handicap ou service de pédopsychiatrie ou structure d’aide sociale à l’enfance ...).
Congés
- 3 semaines pour les élèves débutant une scolarité en septembre
- 7 semaines pour les élèves débutant une scolarité en janvier.
L’enseignement en institut de formation et les stages cliniques sont organisés sur la base de 35 heures par semaine.

Allègements / dispenses

  • Les personnes titulaires du DEAS sont dispensées des modules de formation 2, 4, 5, 6, 7 et 8.
  • Les personnes titulaires du DEAVS ou de la mention complémentaire « aide à domicile » sont dispensées des modules de formation 4, 5 et 7.
  • Les personnes titulaires du DEAMP sont dispensées des modules de formation 4, 5, 7 et 8.
  • Les titulaires du bac pro "accompagnement, soins, services à la personne” sont dispensées des modules de formation 4, 6, 7 et 8. Ils doivent suivre les modules de formation 1, 2, 3 et 5 et effectuer 18 semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes.
  • Les titulaires du bac pro "services aux personnes et aux territoires” sont dispensées des modules de formation 4, 7 et 8. Ils doivent suivre les modules de formation 1, 2, 3, 5 et 6 et effectuer 20 semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes.
  • Obtention du diplôme

    Validation de chacune des 8 unités de formation par des épreuves écrites, des mises en situation professionnelle et validation des compétences professionnelles durant les stages.

    Statut et accès

    Corps des aides-soignants et des agents des services hospitaliers qualifiés

    Catégorie C
    Grades
    • Aide-soignant(e) de classe normale (11 échelons)
    • Aide-soignant(e) de classe supérieure (11 échelons)
    • Aide-soignant(e) de classe exceptionnelle (7 échelons)
    • Agent des services hospitaliers qualifié (ASHQ) de classe normale (11 échelons)
    • Agent des services hospitaliers qualifié (ASHQ) de classe supérieure (12 échelons)
    Recrutement direct (pour les as, amp et ap)
    Conditions
    • Etre élève aide-soignant(e) de l’établissement et suivre l'enseignement préparatoire à l'obtention des diplômes requis pour l'exercice de la fonction : diplôme d’Etat d’aide-soignant(e) (DEAS), diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social (DEAES) ou diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP)

    OU

    • Etre agent des services hospitaliers qualifié (ASHQ)
    • Compter au moins 8 ans de fonctions dans le corps
    • Etre admis après sélection professionnelle et avis de la commission administrative paritaire compétente à suivre une formation pour préparer à ces fonctions, qui doit être validée
    • Quota : 25% des postes
    Concours sur titres (pour les as, amp et ap)

    Dans la limite des emplois non pourvus par recrutement direct.

    Conditions
    • Etre titulaire du DEAS, du DEAES, du DEAP ou d'une attestation d'aptitude.
    Sélection professionnelle pour devenir élève aide-soignant(e)
    Conditions
    • Etre reconnu(e) apte à suivre la formation préparatoire au DEAS, DEAES ou DEAP.

    OU

    • Etre agent des services hospitaliers qualifié, réunir au moins 3 ans de fonctions, avoir fait l'objet d'une sélection professionnelle et d'un avis de commission administrative paritaire compétente (quota : 35% de l'effectif en formation)
    Afin de procéder à une sélection professionnelle, l’autorité investie du pouvoir de nomination recueille les candidatures comprennant une lettre de motivation de l’agent, l'avis du supérieur hiérarchique et des éléments d'appréciation portant en particulier sur :
    • le contenu du dossier individuel de l'agent, comportant, notamment, les appréciations littérales et notations des trois dernières années
    • les formations suivies en cours d'emploi, notamment celles préparant aux fonctions d'aide-soignant.

     

    Les candidats sont recrutés en qualité de fonctionnaires stagiaires et suivent une formation de 12 mois. 

    Promotion professionnelle

    Dispositif des études promotionnelles pour préparer le DEAS, le DEAES et le DEAP.

    Conditions
    • Réussite à l'entrée en institut de formation.
    • Accord de prise en charge par l'établissement employeur.
    • Contrat d'engagement de servir dans un établissement de la FPH d'une durée égale au triple de celle de la formation dans la limite de 5 ans à compter de l'obtention du diplôme.
    Inscription sur une liste d'aptitude (pour les ashq)

    Liste établie dans chaque établissement par l’autorité investie du pouvoir de nomination.


    Avis de recrutement, incluant le nombre de poste à pourvoir et la date limite de dépôt des candidatures, affiché 2 mois au moins avant dans l’établissement, dans les ARS et dans les agences locales de Pôle emploi du département.

    Examen du dossier de candidature (lettre de candidature et CV) par la commission, puis entretien pour les candidat(e)s retenu(e)s.

    Conditions
    • Aucune condition de titre ou de diplôme.
    Détachement

    Intégration dans le corps de détachement à tout moment sur demande de l’intéressé(e) et après avis de la commission administrative paritaire compétente.

    Conditions
    • Pour les AS, AMP et AP : justifier de l’un des titres requis pour l’accès à ce corps (DEAS, DEAES, DEAP ou attestation d'aptitude).
    • Pour les ASHQ : être fonctionnaire dans un corps, cadre d’emploi ou emploi classé dans la catégorie C (indice égal ou immédiatement supérieur).
    Ressortissants européens 
    Conditions
    • Justifier d’un titre et/ou d’une expérience professionnelle permettant l’exercice de la profession sur autorisation de l’autorité compétente et sous réserve de mesure de compensation, si les qualifications professionnelles attestées font apparaître des différences substantielles.

    Exercice du métier

    Relations professionnelles
    • Infirmière puéricultrice.
    • Pédiatre.
    • Educateur de jeunes enfants, pour le suivi de l’enfant.
    • Sage-femme pour le travail en collaboration à la maternité.